Chèque numérique 1500 euros de la Région Auvergne Rhône-Alpes : Demandez-nous rapidement votre éligibilité

Les commerçants et artisans ont jusqu’au 30 septembre 2021 pour faire la demande du chèque numérique de 500 euros.

Sans engagement de votre part, nous prenons le temps de discuter avec vous de la situation de votre commerce et vous proposons une solution adaptée.

Vous souhaitez en savoir plus sur les différents dispositifs d’aide à la digitalisation, vous faire conseiller sur la stratégie web à adopter pour votre activité, ou vous avez besoin d’un devis pour un site marchand, un site vitrine, générer une nouvelle clientèle en ligne ?

Être sur le web est aujourd’hui une nécessité pour faciliter vos ventes et vos relations clients :

  • assoir votre crédibilité et votre réputation

  • gagner en visibilité et étendre votre zone de chalandise

  • assurer une présence 24h/24 et 7j/7 et mieux toucher votre clientèle éloignée ou fonctionnant en horaires décalés

  • vous armer par rapport à la concurrence

  • procéder à des promotions de manière plus ciblée

  • prospecter de manière massive, garder un lien de confiance avec vos clients épisodiques, …

Qui peut en bénéficier ?

  • Les artisans et commerçants, avec ou sans points de vente, sédentaires ou non, vendant des produits ou services de manière quotidienne ou fréquente à des particuliers.

  • Les agriculteurs, éleveurs et viticulteurs assurant de la vente aux particuliers

  • les professionnels de la restauration et de l’hébergement

  • ⇒ avec leur siège social en Auvergne-Rhône-Alpes et un effectif de moins de 10 salariés.

  • Sont exclues les franchises et les professions libérales.

Pour quels projets ?

  • les dépenses en investissement (inscrites à l’actif de l’entreprise) pour le développement, l’optimisation, la réalisation et l’acquisition d’un site internet

  • les dépenses de fonctionnement (inscrites dans les charges de l’entreprise) :

    • dépenses de publicité digitale, solutions de fidélisation (achat publicitaire, carte fidélité, envoi sms et newsletter, …)

    • frais de référencement, achat de mots clé, stratégie de présence sur les réseaux sociaux

    • achat de nom de domaine, frais d’hébergement, géolocalisation de l’entreprise

    • abonnement à un logiciel de création de site en SaaS, frais d’optimisation et de formation

    • solutions digitales pour booster les ventes en ligne (livraison à domicile, Marketplace, click and collect, mise en place d’application de vente en ligne, ….)

Sont prises en compte les dépenses depuis le 1er janvier 2020.